Balades Val-de-Marne (94)

Faire du paddle à Paris ? Direction Joinville, la Marne et ses guinguettes !

C'est l'un des spots de paddle les plus près de Paris. A Joinville-le-Pont, juste derrière le bois de Vincennes, la Marne offre un cadre parfait pour une balade qui semble nous emmener loin, très loin de la capitale ! Un spot qui vous fera aussi découvrir l'île Fanac, l'île des Loups, l'île du Moulin et l'île d'Amour, quatre îles hors du temps entre Joinville, Nogent, Bry et le Perreux.
En paddle, sur le canal de Polangis, à Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne.

En résumé…
Lieu de départ : au début du quai de Polangis, à Joinville-le-Pont (94)
Lieu d’arrivée : idem
Distance : de 2 à 7 km selon vos envies (et même plus, si ça vous dit !)
Cours d’eau : la Marne
Pour faire du paddle près de : Paris (1 km), Créteil (5 km), Vincennes (5 km), Noisy-le-Grand (8 km)…

Dès 1952, Bourvil nous l’avait glissé dans l’oreille ! Pour faire du paddle lorsqu’on vit à Paris, le mieux serait peut-être de retourner, 70 ans après lui, « à Joinville-le-Pont — Pon ! Pon ! » Oh on vous entend d’ici, les Parisiens, demander : « C’est oùùùùù çaaaa Joinville je-sais-pas-quoi ? ». Joinville-le-Pont, c’est juste derrière le Bois de Vincennes, et donc collé au 12e arrondissement. Techniquement, le spot dont on vous parle dans cet article se trouve donc à moins de 1 km de Paris, et à 20 minutes montre en main de Châtelet-Les Halles par le RER A.

Joinville, c’est un peu THE PLACE TO BE lorsqu’on débute le paddle et qu’on habite à Paris ou sa proche banlieue. D’abord parce qu’il y a Le Grand Huit et Gilles de Joinville, qui proposent toute l’année des balades et des sessions d’initiation au SUP. Et puis surtout parce que le cadre est parfaitement parfait. L’intimité du canal de Polangis, le calme bucolique de l’île Fanac, la mythique guinguette « Chez Gégène », les verdoyantes îles de Nogent et Bry-sur-Marne… En paddle Simone !


Le départ

Le plus simple est de se garer au début du quai de Polangis, près de la place Gladbach, face au boathouse de l’île Fanac. Si vous venez par les transports en commun, descendez à l’arrêt Joinville-le-Pont du RER A, situé à seulement 500 mètres (il suffit de traverser le pont de Joinville et de descendre sur le quai).

Depuis le quai de Polangis, plusieurs escaliers permettent ensuite de descendre sur la berge, pour une mise à l’eau très facile.


La balade

Pour commencer, admirez le boathouse de l’île Fanac. Propriété du mythique club d’aviron Marne & Joinville, il a été construit en 1883. Détruit par un incendie criminel en 2005, il a été reconstruit à l’identique en 2007. Entamez la session en passant sous le petit pont qui lui fait face, pour entrer sur le canal de Polangis. Creusé en 1886 pour attirer les Parisiens désireux de s’installer au bord de l’eau à quelques minutes du centre de la capitale, il traverse le quartier de Polangis sur 1,5 km. Le cadre est juste magnifique. Très verdoyant, ce petit bras de Marne est bordé de belles maisons, de petits jardins et de pontons privatifs, dans un calme parfait. Seule la fin du canal, surplombée par le pont de l’autoroute A4, est un peu plus bruyante.

A la sortie du canal, deux possibilités : pour une petite balade, reprenez la Marne à gauche (dans le sens du courant) pour retourner vers l’île Fanac et le point de départ. Sinon, prenez à droite en direction de Nogent. Tous les ans d’avril à décembre, l’illustre Gégène vous observe depuis son imposante enseigne, installée sur la rive gauche depuis les années 1920.

Paddle devant chez Gégène à Joinville le Pont

Poursuivez la balade en longeant la rive droite jusqu’au port de Nogent-sur-Marne, puis faites le tour des trois îles qui vous attendent. Il y a d’abord l’île des Loups, la plus grande, qui s’étale sur 800 mètres de long et 3,5 hectares de superficie. Hérons cendrés, martins-pêcheurs, écureuils, chouette hulotte, hérisson blond, cygne tuberculé… Extrêmement boisée, l’île abrite une faune très riche et de nombreuses espèces protégées. Protégée, la trentaine d’habitants de l’île des Loups l’est aussi : aucun pont ni aucune route ne dessert l’île, et c’est donc uniquement en barque que l’on peut la rejoindre. On comprend alors mieux pourquoi elle a longtemps été prisée par des stars comme Jean Gabin, Marcel Carné, Marlène Dietrich ou Charles Vanel (qui s’y est même fait construire une maison), lorsqu’ils venaient tourner leurs films dans les mythiques studios de Joinville, tout proches.

Continuez jusqu’à île du Moulin et l’île d’Amour, rattachées à la ville de Bry-sur-Marne. Accessibles uniquement en bateau elles aussi, elles sont cependant beaucoup plus petites, et accueillent une dizaine d’heureux propriétaires… et quasiment autant de piscines !

Sur la Marne, à Joinville-le-Pont, vous croiserez sans aucun doute d'autres paddles.

Laissez-vous maintenant porter par le courant pour redescendre vers Joinville. Face à Chez Gégène, le grand bâtiment moderne héberge la Fédération française d’aviron. Juste avant le pont de l’A4, le 97 quai de la Marne abrite le superbe siège de l’Avrion Marne & Joinville et son phare, bâtis en 1932, et qui pourraient prochainement subir d’importants travaux de rénovation. Juste en face, sur la rive gauche, l’autre hangar « Aviron » est quant à lui le repère depuis 1928 des rameurs de la RATP, membres de « l’Union sportive métropolitaine des transports parisiens ».

Avant de rejoindre le quai de Polangis, faites le tour par la droite de la très tranquille île Fanac, dont la protection pourrait bientôt être renforcée. Un endroit hors du temps, totalement inaccessible aux engins à moteur, mais dont on peut aussi faire le tour à pied. Observez notamment la maison Fanac, sublime bâtiment aux airs normands, qui héberge aujourd’hui l’école de musique de Joinville après avoir accueilli jadis la guinguette « Chez Jullien », décrite par Zola dans Au bonheur des dames. Au total, l’île s’étend sur près de 4 hectares, et compte une centaine d’habitants, dont les maisons sont toutes mieux cachées les unes que les autres dans l’abondante végétation. Faites-en le tour complet pour admirer une dernière fois le boathouse de l’Aviron Marne & Joinville, avant de rejoindre la rive gauche pour débarquer.


C’est où déjà ?

(Coordonnées GPS : 48.820560, 2.469767)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :