Balades Seine-et-Marne (77)

En paddle près de Fontainebleau, sur un coin de Seine poétique

A quelques encablures de la forêt de Fontainebleau, les possibilités de balade en paddle sur la Seine ne manquent pas. Cap cette fois à Vulaines-sur-Seine, sur les traces du célèbre poète Stéphane Mallarmé.
En paddle sur la Seine près de Fontainebleau, à Vulaines-sur-Seine

En résumé…
• Lieu de départ : bords de Seine à Vulaines-sur-Seine (77), près du musée Stéphane Mallarmé
• Lieu d’arrivée : idem
• Distance : environ 15 km
• Cours d’eau : la Seine
• Pour faire du paddle près de :  Fontainebleau (7 km), Melun (18 km), Corbeil-Essonne (30 km), Evry (40 km), Créteil (55 km), Paris (70 km)…

La Seine est un immense terrain de jeu ! On a encore eu l’occasion de le découvrir avec cette balade en stand up paddle en Seine-et-Marne, au départ de Vulaines-sur-Seine, non loin de Fontainebleau. Différente de la partie occidentale du fleuve (vers Giverny et La Roche-Guyon), plutôt dans la même veine que la sortie du côté de Champagne-sur-Seine, ce spot a l’avantage d’être accessible en transports en commun. La gare de Vulaines-sur-Seine/Samoreau, desservie par la ligne R du Transilien, n’est en effet qu’à 10 minutes à pied du lieu de mise à l’eau.

Et pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour faire d’une pierre deux coups ? A votre sortie sportive, vous pouvez ajouter un volet culturel, en allant visiter l’ancienne maison du poète Stéphane Mallarmé, aujourd’hui reconvertie comme musée dédié à sa mémoire. En 1874, cette ancienne auberge est devenue la maison de vacances de l’artiste qui « tombe sous le charme de ce lieu avec lequel, selon ses propres mots, il se ‘fiance' ». Il faut dire que ce bout de Seine offre effectivement de chouettes points de vue : on a pu le vérifier depuis nos paddles.


Le départ

En paddle sur la Seine près de Fontainebleau, sur les bords du fleuve, à Vulaines-sur-Seine

C’est non loin de ce musée Stéphane-Mallarmé que s’effectue la mise à l’eau. Sur le chemin du bas de la Varenne, au pied de la terrasse du restaurant « L’Anneau de Mallarmé », un petit dégagement dans la végétation permet d’accéder facilement à la rive pour la mise à l’eau. A ce niveau, une étendue de gazon offre aussi une belle aire de gonflage. Quant au stationnement, il est assez facile, avec des places de parking gratuits le long de ce chemin.


La balade

C’est vrai, c’est toujours mieux de commencer un parcours à contre-courant, pour revenir avec un courant favorable quand on est un peu plus fatigué. Ce n’est pourtant pas ce que nous avons choisi de faire ce jour-là ! De toute façon, avec le vent qu’il y avait, (qu’on a eu de face à l’aller… et de face au retour), le courant avait peu d’importance. Ce vent creusait d’ailleurs la surface de l’eau et nous a offert un départ un peu mouvementé avec quelques vagues. Rien de méchant, plutôt de quoi rigoler un peu !

Comme souvent en dehors de Paris, la Seine est très large sur ce tronçon, et offre un horizon très dégagé. La sensation agréable qui s’en dégage est renforcée par la végétation touffue qui habille les rives. Tout au long, des familles, des passants, des promeneurs profitent des bords d’eau et vous regardent avec intérêt. Le paddle attise toujours la curiosité ! Je me dis qu’à l’automne, le paysage doit être magnifique, quand les feuillages se parent des couleurs si belles de la fin de l’été. En dehors d’un couple de cygnes, de quelques canards et d’un héron, on n’a pas vu beaucoup d’animaux en revanche ce coup-ci.

En paddle sur la Seine près de Fontainebleau, à Samois-sur-Seine

On était bien motivé pour faire une grosse sortie ce jour-là, donc on a poussé quasiment jusque Fontaine-le Port. Aller-retour, ça nous a fait un parcours d’environ 15km. Mais il est évidemment possible de rebrousser chemin plus tôt. Notamment au niveau de l’île aux Barbiers, où vous pouvez prendre le bras qui longe Samois-sur-Seine.

En paddle sur la Seine près de Fontainebleau, à Vulaines-sur-Seine

C’est dans ce charmant bourg que Django Reinhardt a résidé à la fin de sa vie, jusqu’à sa mort. Selon le site Fontainebleau Tourisme, c’est aussi à Samois-sur-Seine qu’on trouve une villa ayant abrité « les amours clandestines de Victor Hugo et de l’épouse du propriétaire de l’époque, François Biard ». De belles péniches, quelques restaurants au bord de l’eau, les rives de Samois sont belles à observer et peuvent aussi être l’occasion d’un stop pour se désaltérer. C’est ensuite la dernière ligne droite jusqu’à Vulaines-sur-Seine, où on a débarqué à l’endroit du départ. On en avait plein les bras, mais c’est souvent le signe d’une belle sortie, non ?

En paddle sur la Seine près de Fontainebleau, à la sortie de Samois-sur-Seine

C’est où déjà ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :